S E M I N A I R E
Présentation du séminaire

Ecoutez le Séminaire : Qu’est-ce que penser à gauche, aujourd’hui ?

Séminaire : Qu’est-ce que penser à gauche, aujourd’hui ? 2007-2008

vendredi 10 octobre 2008 par Rédaction Séminaire

« Penser à gauche », n’est-ce pas plutôt penser et pratiquer la transformation directe des formes de vie, et chercher à arracher ces dernières à l’hégémonie du mode de production capitaliste et de la gouvernance libérale ?

Séminaire 2007-8 Université Nomade, Collège International de Philosophie

« Qu’est-ce que penser à gauche, aujourd’hui ? »

Présentation du séminaire :

Dans le cadre des rencontres qui composent le séminaire, un certain nombre d’intellectuels (philosophes, économistes, sociologues, hommes politiques) seront amenés à réfléchir – en particulier à partir de l’actualité qui est la nôtre - à la question « Qu’est-ce que penser à gauche, aujourd’hui ».

Les organisateurs du séminaire croient en effet que les définitions classiques de « droite » et de « gauche » sont désormais devenues au moins en partie obsolètes, et qu’il n’est plus possible d’utiliser, à partir de la tradition des droits de l’homme, l’identification de la droite avec le privilège de la liberté et celle de la gauche avec le privilège de l’égalité – comme c’est par exemple le cas dans la pensée du philosophe italien Norberto Bobbio.

« Penser à gauche », n’est-ce pas plutôt penser et pratiquer la transformation directe des formes de vie, et chercher à arracher ces dernières à l’hégémonie du mode de production capitaliste et de la gouvernance libérale ? Bien entendu, il ne s’agira pas ici d’exiger des intervenants qu’ils se confrontent nécessairement avec cette hypothèse. Cependant, on leur demandera la manière dont ils envisagent la possibilité des transformations de la vie et l’invention de nouvelles « formes de vie » susceptibles de traverser et d’innerver le tissu biopolitique ; ou encore la manière dont on peut aujourd’hui lutter contre les structures du biopouvoir, c’est-à-dire contre les dispositifs qui affirment partout le marché mondialisé et l’hégémonie du capital.

On pourra enfin les interroger sur la métamorphose des traditions de lutte, de pensée et de gouvernement qui ont été celles du socialisme sous ses différentes formes (de la social-démocratie au keynesisme ou aux théories liberal…) : car, encore une fois, il ne s’agit en aucun cas de se satisfaire de la reprise du vieux concept de « gauche », mais au contraire de faire jouer la contradiction et le débat théorique dans un espace de pensée qui soit aussi celui du projet et des pratiques d’une alternative possible.

Le séminaire aimerait donc être l’occasion d’une prise de conscience : celle de la nécessité d’une innovation catégorielle - et matérielle – radicale afin de penser la liberté et la justice des multitudes. Mais il sera également le lieu d’une discussion serrée sur la transformation des « formes de vie » et des besoins de libération qui y sont liés. Qu’est-ce que penser à gauche, aujourd’hui ? C’est-à-dire aussi : « qu’est-ce que décider d’être de gauche aujourd’hui », et comment agir à partir de cette décision ?

« Coordination et animation des séminaires par » :

Antonio Negri, Anne Querrien, Alain Bertho, Bernard Paulré, Carlo Vercellone, Judith Revel, Michèle Collin, Patrick Dieuaide, Pantaleo Elicio, Pascal Nicolas-Le Strat, Serge Cosseron, Thierry Baudouin.

-  Vous trouverez les enregistrements des séances du séminaire dans les rubriques "Videos-Interviews-Sons" et ou "Plan du site"


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 753198

XHTML 1.0 Strict

RSSfr