S E M I N A I R E

Ecoutez le débat : Travail, Crise et Souffrance

Séminaire de recherche

dimanche 7 mars 2010 par Rédaction Séminaire

Après plusieurs années de travail théorique et des débats collectifs nous avons décidé aussi cet année de "prendre le temps" de mettre en place une recherche approfondie. Cette année nous avons choisi le thème de la souffrance au travail.

Souffrance au travail dans les nouvelles formes d’organisations de la production dans l’entreprise et dehors de l’entreprise. Dans cette dynamique nous étudierons aussi la structure du management. Nous avons appelé donc ce séminaire de recherche : « Travail, Crise et Souffrance » Notre travail consistera à interroger et débattre avec les protagonistes de cette économie du privée et du publique.

Coordination et animation de l’enquête : Antonio Negri, Carlo Vercellone, Giorgio Griziotti, Serge Cosseron, Pantaleo Elicio, Jason Francis Mc Gimsey.

- Vous trouverez les enregistrements des séances du séminaire dans les rubriques "Videos-Interviews-Sons"

Séminaire : « Travail, Crise et Souffrance »

« Maison des Sciences Economiques, Panthéon-Sorbone, Université Paris 1 »

 

- Pour participer à ce « séminaire de recherche » merci de nous contacter par e-mail : Cliquez ici

 

Troisième partie du séminaire :

- 22 mars : Monde de la banque. Réorganisation du travail et modification des structures productives et relationnelles (salaries et clients) du monde de la banque en particulier le cas de la « Caisse d’épargne ». Participation de plusieurs salaries de la Caisse d’épargne.

- 29 mars : Précarisation du monde universitaire : il s’agit dans cette séance de travailler sur une palette de précaires (doctorants et post-doctorants et autres) qui nous permettra de comprendre la « complexité de leur ressentir la précarisation » et les dynamiques de « souffrance ou de non souffrance » dans l’espace de leur vie. Participation des doctorants et post-doctorants « atypiques ».

- L’expérience de « Générations précaires » : une analyse de la formation de cette association et le luttes de « travailleurs stagiaires » mise en place. (Date pas encore fixé )

Deuxième partie du séminaire :

- Trois séances sur les formes d’organisation et de fonctionnement de La santé publique.

- 25 janvier : Structure et dynamique d’une unité « atypique » au sein des Hôpitaux de Paris. Centre de la migraine de l’enfant et de l’unité Douleur « Hopital d’enfants Armand Trousseau » 75012 Paris.

- 8 février : Recherche médicale et scientifique, le fonctionnement d’un laboratoire. Il s’agit d’une séance pour comprendre « les problématiques » de fond de la recherche : précarisation de chercheures, limitation de fonds, méthodes d’évaluation du travail de recherche, statuts et rémunérations, formes de hiérarchisation du personnelle et relation entre la dynamique « privé et publique » dans le fonctionnement des laboratoires.

- 15 février : Organisation, rythmes et charges de travail du personnelles de soins d’un hôpital de Paris. Nous essayerons dans cette séance d’aborder aussi les conséquences du nouveau plan de « réorganisation » des Hôpitaux de Paris sur le personnelles et sur les malades. Séance avec « une Infermière DE et une Infermière anesthésiste ».

Première partie du séminaire :

- 16 Novembre : Réflexion avec un cadre d’une « Grande entreprise de télécom » et d’une cadre d’une « Grande SSII » sur le fonctionnement de ces deux multinationales. Dans cette séance sera approfondi la problématique de la réorganisation et productivité dans la dynamique de la souffrance de salariés dans ces processus.
- 23 Novembre : Participation d’un cadre d’une grande SSII. Il s’agira d’analyser la structure et la spécificité de « l’évaluation de cadres » comme méthode de contrôle et de management des entreprises à forte travail cognitif.
- 7 Décembre : Réflexion collective sur les 2 premières séances du séminaire.
- 11 Janvier 2010 : « Réseaux sociaux sur internet. Résistances, auto valorisation et espaces d’expérimentations ». Il s’agit de comprendre l’impact de ces formes de socialisation sur le web en tant que formes de détournent et de résistance face à l’organisation du travail hors et dans l’entreprise.


Mots-clés

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 753198

XHTML 1.0 Strict

RSSfr